La Chorale de Cahors

Service gratuit et accessible à tous

Je crée mon site

La Chorale de Cahors

 

 

La Chorale de Cahors, créée en 1970, aborde  des répertoires très variés en musique classique, allant de la Renaissance à la musique contemporaine.

Au-delà de la musique, elle permet aux choristes de partager de nombreux moments de convivialité à travers des voyages, des soirées, des évènements musicaux avec d'autres ensembles vocaux ou instrumentaux.

 

Les répétitions ont lieu tous les mardis de 20 h 30 à 22 h 30 à l'Auditorium du Grand Cahors. Tous les pupitres recrutent !

 

Pour la saison 2018/2019, la Chorale de Cahors a mis notamment à son répertoire le Tango Credo de Martin Palmeri, qui sera chantée pour la première fois en France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d'histoire ...

 

La Chorale de Cahors a été créée en 1970 par Jean Sudres, professeur agrégé de musique. qui la dirige pendant 26 ans. De 1996 à 2003, Bernard Bénet, professeur au Conservatoire de Cahors, lui succède. Depuis novembre 2003, Nathalie Accault formée au Conservatoire de Toulouse et à l'Université de musicologie de Toulouse le Mirail dirige ce groupe composé d’une soixantaine de choristes amateurs et dont le répertoire de musique profane et sacrée s'étend de la Renaissance au 21ème siècle.

La Chorale de Cahors se produit régulièrement dans sa région mais aussi à l'étranger. A Québec en 1992, en Catalogne espagnole en 2000, à Cuba en 2006, et dans de nombreuses villes du Sud-Ouest.

En septembre 2009, associée à la Schola du Moustier de Montauban et à l'ensemble vocal de Reyniès (82), elle donne le "Stabat-Mater" d'Anton Dvořák dans les cathédrales de Montauban, Cahors et Albi, accompagnée par l'orchestre symphonique des étudiants de Prague, puis l’année suivante en la cathédrale St Etienne de Toulouse, accompagnée de l'orchestre "Opus 31".

En septembre 2011, à l'occasion d'un voyage en Allemagne, la Chorale donne deux concerts à Hambourg et à Brème avec un programme de musique sacrée française.

En 2012, accompagnée d'un ensemble orchestral de 14 musiciens et de deux solistes professionnels, elle propose le Requiem de Gabriel Fauré, chanté pour la première fois dans le Lot, en la cathédrale St Etienne de Cahors, dans la version de 1893.

En 2013, c’est la musique argentine qui est au programme, avec des œuvres de Guastavino, Gilardi, Piazzolla, et la désormais célèbre Misatango de Martin Palmeri.

La saison 2014-2015 permet à La Chorale de travailler la messe en ut mineur de Mozart qui sera donnée en concert à l'automne 2015, associée à la Schola du Moustier de Montauban et accompagnée par l'orchestre symphonique Opus 31.

Au printemps 2017, La Chorale se transporte en Allemagne, pour 2 concerts à Göttingen et Hildesheim, accompagnée par l’orchestre symphonique de Göttingen. Au programme : la messe en ré de Dvořák et Les Sept Dernières Paroles du Christ de Théodore Dubois.

En décembre 2017, la Misatango de Martin Palmeri est à nouveau chantée à Cahors et à Toulouse, accompagnée par le compositeur Martin Palmeri en personne au piano, par le bandonéoniste Jérémy Vannereau et le quintet à cordes Ad Libitum, avec la mezzo-soprano Cristelle Gouffé.

En juin 2018, musique contemporaine avec la Sunrise Mass d’Ola Gjeilo, jeune compositeur norvégien.

Au printemps 2019, La Chorale de Cahors aura l’honneur de chanter pour la 1ère fois en France le Tango Credo de Martin Palmeri, à Cahors et à Toulouse, dans la même configuration que la Misatango de 2017, avec le maestro de nouveau au piano.

Pendant ces 48 ans, La Chorale de Cahors a été accompagnée par l'Orchestre de chambre national de Toulouse, l'Orchestre baroque de Montauban, l'Orchestre de Chambre du Lot, l'Orchestre symphonique des étudiants de Prague, l'Orchestre Opus 31, le quintet Ad Libitum, diverses formations constituées de professeurs des conservatoires de la région et par de nombreux chanteurs professionnels.