La Chorale de Cahors

La Chorale de Cahors

 

 

La Chorale de Cahors, créée en 1970, aborde  des répertoires très variés en musique classique, allant de la Renaissance à la musique contemporaine.

Au-delà de la musique, elle permet aux choristes de partager de nombreux moments de convivialité à travers des voyages, des soirées, des évènements musicaux avec d'autres ensembles vocaux ou instrumentaux.

 

Pour la saison 2017/2018 elle a mis notamment à son répertoire la Misatango de Martin Palmeri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d' histoire ...

 

C'est en 1970 qu'est créée  la Chorale de Cahors  par Jean Sudres, professeur agrégé de musique. qui la dirige pendant 26 ans.

En 1996, Bernard Bénet, professeur au Conservatoire de Cahors, prend la direction jusqu'en 2003.

Depuis novembre 2003 Nathalie Accault formée, au Conservatoire de Toulouse et à l'Université de musicologie de Toulouse le Mirai,l dirige ce groupe dont le répertoire de musique profane et sacrée s'étend de la Renaissance au 20 ème siècle.

Au cours de son histoire La Chorale de Cahors s'est produite régulièrement dans sa région mais aussi à l'étranger.

En 1992 elle effectue une tournée de 2 semaines au Québec, en 1996 elle obtient un 2ème prix à un concours international à Vérone, en 2000 elle donne plusieurs concerts à Montserrat et à Barcelone, en 2002 elle se produit dans l'abbaye de Montmajour et en la collégiale d 'Aix en Provence, en 2004 elle est en concert en la cathédrale de St Bertrand de Comminges, en juillet 2006 elle assure 4 concerts dans l'île de Cuba et chante à l'Ambassade de France à La Havane pour le 14 juillet, en 2008 elle se produit à Carcassonne.

Les 10, 11 et 12 sptembre 2009, associée à la Schola du Moustier de Montauban et à l'ensemble vocal de Reyniès (82), elle donne 3 concerts dans les cathédrales de Montauban, Cahors et Albi, accompagnée par l'orchestre symphonique des étudiants de Prague, pour le "Stabat-Mater" d'Anton Dvorjak.

En Mars 2010, dans la même configuration, la même oeuvre est chantée en la cathédrale St Etienne de Toulouse, accompagnée de l'orchestre "Opus 31".

En septembre 2011, à l'occasion d'un voyage en Allemagne, la Chorale a donné deux concerts à Hambourg et à Brème où elle présentait 500 ans de musique sacrée française.

Le 29 juin 2012, accompagnée d'un ensemble orchestral de 14 musiciens et de deux solistes professionnels, elle donnait le Requiem de G. Fauré ( version 1893 ) qui était ainsi chanté pour la première fois dans le Lot, en la cathédrale St Etienne de Cahors.

En juin 2013, elle donnait à entendre tout un programme entièrement consacré à la musique argentine, de Guastavino, Gilardi, Piazzolla, avec la Misatango de Martin Palmeri accompagnée d'un bandonéoniste et d'une pianiste.

En octobre 2013, associée à la Schola du Moustier de Montauban et à un orchestre symphonique de Gottingen, elle présentait à Cahors et à Montauban "Les 7 dernières paroles du Christ" de Théodore Dubois.

En juin 2014 elle a donné un programme essentiellement profane : une incantation à la nuit autour d'oeuvres de compositeurs très variés des 18 ème, 19 ème et 20ème siècle avec La magnifique voix de soprano de Marlène Moly accompagnée au piano par Micheline Pinoncely.

La saison 2014-2015 permet au groupe de travailler la messe en ut mineur de Mozart. Le bouquet final sera donné à l'automne 2015 où, associée à la Schola du Moustier de Montauban avec 3 solistes professionnels et accompagnée de l'orchestre symphonique Opus 31, elle présentera cette œuvre majeure aux publics cadurcien et montalbanais.

Pendant ces 45 ans elle a le plaisir d'avoir été accompagnée par l'Orchestre de chambre national de Toulouse, l'Orchestre baroque de Montauban, l'Orchestre de Chambre du lot, l'Orchestre symphonique des étudiants de Prague, l'Orchestre Opus 31 ainsi que par diverses formations constituées de professeurs des conservatoires de Cahors, Montauban, Brive, Tulle et Limoges.

De nombreux chanteurs professionnels ont aussi participé à des prestations du groupe.